Free Access
Editorial
Issue
Rev. Int. Geomat.
Volume 28, Number 1, janvier-mars 2018
Usages collectifs de l’information géographique
Page(s) 7 - 14
DOI https://doi.org/10.3166/rig.2018.00050
Published online 16 May 2018
  • Akrich M., Callon M., Latour B. (éd.) (2006). Sociologie de la traduction. Textes fondateurs, Presses des Mines, Paris. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Chrisman N. (2005). Full circle: More than just social implications of GIS. Cartographica: The International Journal for Geographic Information and Geovisualization, vol. 4, no 4, p. 23‐35. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Debarbieux B., Vanier M. (2002). Ces territorialités qui se dessinent, Éditions de l’Aube, La Tour d’Aigues. [Google Scholar]
  • Debarbieux B., Lardon S. (2003). Les figures du projet territorial, Éditions de l’Aube, La Tour d’Aigues. [Google Scholar]
  • Dodge M., Perkins C. (2015). Reflecting on J.B. Harley's influence and what he missed in ‘deconstructing the map’, Cartographica, vol. 50, no 1, p. 37‐40. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Georis-Creuseveau J. (2014). Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) : développement d’une méthodologie pour l’étude des usages : Le cas des acteurs côtiers et de la GIZC en France. Thèse de Géographie, Université de Bretagne Occidentale. [Google Scholar]
  • Harley J.B. (1989). « Deconstructing the map ». Cartographica: The international journal for geographic information and geovisualization, vol. 26, no 2, p. 1‐20. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Harvey F., Chrisman N. (1998). “Boundary objects and the social construction of GIS technology”. Environment and Planning A, vol. 30, no 9, p. 1683‐1694. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Jacquinod F. (2014). Production, pratique et usages des géovisualisations 3D dans l’aménagement du territoire. Thèse en Géographie et Aménagement du Territoire, Université de Saint-Etienne. [Google Scholar]
  • Lardon S., Roche S. (éd.) (2006). Représentations spatiales dans les démarches participatives : production et usages. Revue Internationale de Géomatique, vol. 18, no 4. [Google Scholar]
  • Lardon S., Noucher M. (éd.) (2016). Prospective territoriale participative et usages de l’information géographique, Les Cahiers de Géographie du Québec, no 170. [Google Scholar]
  • Major W. (1998). Approche de la concertation territoriale par l’analyse systémique et l’analyse lexicale du discours des acteurs. Perspectives d’application aux systèmes d’information géographique, Thèse de doctorat, EPFL (Suisse). [Google Scholar]
  • Mericskay B. (2013). Cartographie en ligne et planification participative. Analyse des usages du géoweb et d’Internet dans le débat public à travers le cas de la Ville de Québec. Thèse en Sciences Géographiques, Université Laval (Québec). [Google Scholar]
  • Noucher M. (2009). La donnée géographique aux frontières des organisations : approche socio-cognitive et systémique de son appropriation, Thèse de doctorat, EPFL (Suisse). [Google Scholar]
  • Nyerges T., Couclelis H., McMaster R. (Eds.). (2011). The SAGE Handbook of GIS and Society. SAGE. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Pickles J. (ed.) (1995). Ground Truth: The Social Implications of Geographic Information Systems, The Guilford Press, New York. [Google Scholar]
  • Pornon, H. (1998). Systèmes d’information géographique, pouvoir et organisations : géomatique et stratégies d’acteurs, L’Harmattan, Paris. [Google Scholar]
  • Ritschard L. (2017). Représentations spatiales et processus de Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC) : application à deux territoires côtiers. Thèse de Géographie, Université de Bretagne Occidentale (France). [Google Scholar]
  • Roche S. (2000). Les enjeux sociaux des systèmes d’information géographique : le cas de la France et du Québec, L’Harmattan, Paris. [Google Scholar]
  • Roche S., Caron C. (2004). Aspects organisationnels des SIG, Hermès-Lavoisier, Paris. [Google Scholar]
  • Scharl A., Tochtermann K. (2007). The Geospatial Web: How Geobrowsers, Social Software and the Web 2.0 are Shaping the Network Society, Springer, Londres. [Google Scholar]
  • Sheppard E. (1995). GIS and society: towards a research agenda. Cartography and Geographic Information Systems, vol. 22, no 1, p. 5‐16. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Vinck D. (2009). « De l’objet intermédiaire à l’objet frontière. Vers la prise en compte du travail d’équipement ». Revue d’anthropologie des connaissances. vol. 3, no 1, p. 51‐72. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Walser O., Thévoz L., Joerin F. Schuler M., Joost S., Debarbieux B., Dao H. (dir.) (2011). Les SIG au service du développement territorial, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, Lausanne. [Google Scholar]
  • Wood D., Fels J. (1992). The power of maps, Guilford Press, New York. [Google Scholar]
  • Wright D., Goodchild M.F., Proctor J.D. (1997). Demystifying the Persistent Ambiguity of GIS as “Tool” versus “Science”, Annals of the Association of American Geographers, vol. 87, no 2, p. 346‐362. [CrossRef] [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.